dg endurance coaching

Bringing your training and racing to the next level

Personalized cycling and triathlon coaching. 

Décisions, décisions, décisions.... une note aux entraineurs.

Décisions, décisions décisions…

Une note aux entraineurs (et, par la bande, aux athlètes…)

C’est parfois difficile de voir les gens autour de nous prendre des décisions que nous n’aurions pas prises à leur place.

Le sport, c’est une série de décisions. À gauche ? à droite ? Plus vite, plus lent ? Resto ou maison ? Ami ou famille ? Telle ou telle compétition, tel ou tel équipement, x ou y ?

Durant les compétitions, par dessus la forme et la santé des athlètes, c’est (leur capacité à prendre des décisions qui fait la différence. Est-ce que je force plus maintenant ou plus tard ? Est-ce que je passe à droite ou à gauche ? Est-ce que je bois maintenant ou tantôt ? Est-ce que je fais de mon mieux ou je décide d’investir seulement 70% de ce que j’ai aujourd’hui? Est-ce que j’accepte de prendre une chance de perdre pour gagner ou bien je joue conservateur ? Est-ce que, est-ce que, est-ce que….

Si on veut que les athlètes prennent des décisions rapides, éclairés et pertinentes durant les courses, il faut leur laisser l’opportunité de le faire lors des entraînements et de la préparation.

Même si c’est difficile parfois de les regarder prendre des décisions douteuses,  c’est important de ne pas tout décider pour eux. L’expérience, ça s’acquiert majoritairement lorsqu’on vit les conséquences (positives ou négatives) des décisions que l’on prend, pas des choix qui nous sont imposés.

Ça prend une belle relation de confiance entre l’athlète et l’entraineur pour se laisser le droit et l’espace de prendre des décisions, faire des erreurs ou découvrir de nouvelles méthodes et apprendre de celles-ci.

L’autonomie, la créativité, l’adaptabilité et la responsabilité sont toutes des qualités qu’un athlète gagne à développer et ce n’est malheureusement pas en lui imposant nos choix que nous l’aidons à les développer.

Pour les athlètes, c’est beaucoup plus engageant et facile d’être responsable, motivé et performant lorsque la décisions vient d’eux. On est tous comme cela. Beaucoup plus facile de poursuivre un objectif qui vient de nous plutôt qu’une directive de quelqu’un d’autre.

Laissez de l’espace à vos athlètes. Laissez-les décider. Offrez leur des choix. Vous verrez, souvent les résultats de leurs décisions vont vous impressionner et vous faire questionner vos propres méthodes/décisions.

La relation athlète-entraineur est une relation tellement précieuse et enrichissante, assurez-vous de l’entretenir avec respect et amour. Mettez cette relation au top de la liste des priorités et vous verrez que les résultats ne vont pas tarder à arriver. 

Oufff… j’imagine comment ça doit être difficile quand c’est nos enfants…